Snowboard Slopestyle : Guide complet pour les riders

Le snowboard slopestyle est une discipline palpitante et visuellement captivante qui a pris d’assaut le monde des sports de neige. C’est un sport qui combine des éléments du snowboard freestyle avec des figures créatives défiant la gravité sur un terrain rempli de sauts, de rails et d’autres éléments. Dans cet article de UNUO.pro, nous allons nous plonger dans le monde du snowboard slopestyle, des bases aux subtilités de ce sport. Que tu sois un débutant cherchant à tremper tes orteils dans le monde du slopestyle ou un rider chevronné visant à perfectionner ses compétences, ce guide a quelque chose à offrir à tout le monde.

Résumé

Qu’est-ce que le snowboard slopestyle ?

Le slopestyle est une discipline qui met en avant la créativité, le style et les prouesses techniques. Les snowboarders parcourent des parcours comprenant des sauts, des rails, des boîtes, et exécutent des figures pour étonner les juges, gagnant ainsi des points pour la victoire. Cette discipline est née d’un mélange de snowboard freestyle, de parc d’attractions et de freeride. Les parcours ont gagné en complexité et en créativité au fil des années.

Le snowboard slopestyle de compétition a pris forme en 1997 et a rapidement évolué au début des années 2000. De nouvelles figures et des événements comme les X Games ont joué un rôle essentiel dans la popularisation de ce sport. En 2014, le snowboard slopestyle a fait ses débuts olympiques officiels à Sotchi, en Russie. Cette occasion capitale a solidifié son statut de sport d’hiver mondial grand public.

Aujourd’hui, le slopestyle continue d’évoluer grâce à des parcours innovants, mettant en valeur les capacités des riders en matière de pirouettes, de flips et de manœuvres sur rail. En outre, les épreuves féminines de slopestyle ont connu une croissance significative, mettant en évidence le talent et les qualités athlétiques des femmes dans la communauté du snowboard.

Trucs de snowboard slopestyle

Le snowboard slopestyle consiste à exécuter des figures à couper le souffle qui épatent les juges et la foule. Voici quelques figures populaires à maîtriser :

  • Le sauts: Ce sont les éléments les plus emblématiques, qui permettent aux riders de s’élancer dans les airs. La taille et la forme des sauts peuvent varier, mettant les riders au défi d’exécuter différentes figures.
  • Wallrides: Il s’agit de murs inclinés que les riders peuvent monter, traverser ou descendre. Les wallrides ajoutent une couche supplémentaire de créativité aux descentes de slopestyle.
  • Spins (pirouttes) : Les riders peuvent effectuer des 180, des 360, des 540 et même des 720 ou plus lorsqu’ils sont en l’air. Ces pirouettes ajoutent du style et de la difficulté à une descente.
  • Flips: Les flips consistent à tourner vers l’avant ou vers l’arrière tout en gardant le contrôle. Les figures telles que les frontflips et les backflips attirent les foules.
  • Grabs: Les riders peuvent attraper leur planche de différentes façons pendant les sauts, ce qui ajoute des points de style à leurs runs. Les grabs les plus courants sont le melon grab et l’indy grab.
  • Rails et boîtes: Les riders peuvent glisser sur ces éléments étroits et surélevés, mettant en valeur leur équilibre et leur précision exceptionnels sur la planche. Les figures les plus courantes exécutées sur les rails et les boxes sont les boardslides et les lipslides. Dans un boardslide, le snowboarder s’élance directement sur le rail, ce qui permet à l’avant de la planche de glisser sur le rail. Dans un lipslide, c’est la queue de la planche qui traverse le rail. Le lipslide est la version la plus facile parce qu’il nécessite moins de rotation pendant l’ollie.

Compétitions de snowboard slopestyle

L’objectif des compétitions de slopestyle est de terminer le parcours tout en atterrissant des figures pour accumuler des points. Les parcours se composent généralement de jibs et de sauts. Un jib est un obstacle, souvent muni d’une sorte de rail, sur lequel les snowboarders peuvent sauter, monter ou glisser. Un saut est un endroit où les snowboarders peuvent s’élever dans les airs et effectuer des figures.

Selon la Federation Internationale de Ski (FIS), il existe quelques règles concernant le parcours :

  • L’inclinaison du parcours doit être d’environ 12 degrés.
  • Le parcours doit avoir une largeur d’au moins 30 mètres (98,4 pieds).
  • La longueur du parcours doit être comprise entre 50 et 200 mètres (164-656 pieds).
  • La durée du parcours ne doit pas être inférieure à 20 secondes.
  • Le parcours doit pouvoir être utilisé par les concurrents et les concurrentes.

Les compétitions de snowboard slopestyle se déroulent généralement en deux manches :

  • La manche de qualification : Elle consiste en deux descentes, et le planchiste conserve le plus haut des deux scores. Les 12 meilleurs scores se qualifient ensuite pour la manche finale.
  • L’épreuve finale : Cette épreuve comporte généralement trois descentes. Le snowboarder ayant obtenu le score le plus bas passe en premier en finale.

Le jugement peut être controversé, car certains juges se concentrent sur la performance globale, tandis que d’autres évaluent des aspects spécifiques. Les riders sont notés sur 100, avec 60 points pour les figures et 40 pour l’impression générale, ce qui permet une certaine subjectivité dans l’évaluation des préférences de style. Le jugement porte sur cinq catégories : amplitude, difficulté, variété, exécution et progression, 60 % de la note étant attribués aux figures et 40 % à l’impression générale. L’amplitude mesure la hauteur ou la distance, la difficulté évalue la complexité des figures, la variété compte les différentes figures tentées, l’exécution évalue la qualité de la performance et la progression récompense l’innovation.

Le snowboard slopestyle aux jeux olympiques

Le snowboard slopestyle a été ajouté aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, en Russie, en 2014, ce qui en fait un événement mondialement reconnu et très prestigieux. Des athlètes du monde entier ont présenté leurs compétences sur la scène mondiale, en visant des médailles d’or, d’argent ou de bronze. Le parcours olympique de slopestyle présente un éventail de caractéristiques stimulantes et témoigne de la croissance et de la popularité de ce sport. Au cours de cette première année olympique, le snowboarder américain Sage Kotsenburg a remporté la médaille d’or, le Norvégien Ståle Sandbech la médaille d’argent et le Canadien Mark McMorris la médaille de bronze.

Slopestyle féminin et Slopestyle masculin : Principales différences

Si les principes fondamentaux du snowboard slopestyle restent les mêmes pour les hommes et les femmes, il existe quelques différences notables :

  • Conception du parcours : Le parcours des épreuves de slopestyle féminin peut être réduit en termes de taille et de caractéristiques par rapport au parcours masculin. Cela permet de s’assurer que les riders de tous les sexes peuvent concourir en toute sécurité et de manière efficace.
  • Difficulté des figures : Dans certains cas, les femmes peuvent effectuer un peu moins de rotations ou de flips que les hommes, mais cette situation est en train de changer car les femmes continuent de repousser les limites de ce sport.
  • Style et expression : Les hommes et les femmes apportent leur style unique et leur créativité au snowboard slopestyle, et ces expressions individuelles sont célébrées de la même manière dans le sport.

Conseils pour la pratique du snowboard slopestyle

Avant de montrer ton talent de snowboardeur, tu dois t’assurer d’avoir tout ce dont tu as besoin pour que ton expérience du slopestyle ne soit pas assombrie par d’éventuelles blessures. Voici une liste de choses que tu dois prendre en compte avant de commencer à faire de superbes sauts :

  1. Un équipement adéquat : Commence par te procurer le bon équipement de snowboard, notamment une planche bien ajustée, des bottes, des fixations et des vêtements appropriés. Ton équipement doit correspondre à ton style de glisse et à ton niveau de compétence.
  2. Familiarisation avec les parcs à neige : Prends le temps de te familiariser avec les parcs à neige. Entraîne-toi sur les petits éléments, comme les petits sauts et les rails faciles, avant d’essayer les plus grands.
  3. Équilibre et position du corps : Maintiens un centre de gravité bas, plie tes genoux et garde ton poids centré sur la planche. Un bon équilibre et une bonne position du corps sont essentiels pour atterrir les figures et garder le contrôle.
  4. Progression: Développe tes compétences progressivement. Commence par des figures et des éléments plus simples, puis passe à des manœuvres plus complexes au fur et à mesure que tu gagnes en confiance et en expérience.
  5. La sécurité avant tout : Porte toujours un équipement de protection, y compris un casque, des protège-poignets et des protections. Le snowboard slopestyle peut être physiquement exigeant, et la sécurité doit être une priorité absolue.

Où faire du snowboard slopestyle ?

Le snowboard slopestyle est une discipline exaltante qui allie athlétisme, créativité et style sur la neige. Que tu aspires à participer aux Jeux olympiques ou que tu veuilles simplement profiter du frisson du parc à neige, la maîtrise des bases et le perfectionnement de tes compétences constituent un voyage gratifiant. Avec le bon équipement, le dévouement et la pratique, tu peux te frayer un chemin pour devenir un expert en snowboard slopestyle. Tu veux t’entraîner au slopestyle ou à d’autres disciplines ? Essaie l’un des camps de snowboard de l’UNUO.pro ou va à notre académie d’entraînement au snowboard. Prends ta planche, dévale les pistes et prépare-toi à découvrir le monde du snowboard slopestyle comme jamais auparavant !

S'abonner À Propos UNUO.pro
We value your privacy. We use cookies to enhance your browsing experience, serve personalized ads or content, and analyse our traffic. By clicking "Accept", you consent to our use of cookies.